Skip to content

Programme

Notre projet politique

GMH appliquera deux grands principes tout au long de la mandature et au travers de toutes les matières concernées par la gestion communale.

  • La bonne gouvernance et une éthique parfaite.

L’action des mandataires publics doit respecter des principes et des objectifs généraux qui s’appliquent quel que soit le domaine d’activités. Voici ceux que GMH défend.
Pour GMH, la gestion des ASBL Communales, véritables instruments de gestion de la commune, doit être plus rigoureuse et plus transparente. Un contrôle plus étroit doit y être exercé. De meilleures synergies doivent y être recherchées avec l’administration communale afin d’en réduire les dépenses. GMH veut aussi étudier la réduction du nombre d’ASBL communales.
Le travail et le savoir-faire du personnel communal sont indéniables, ils doivent être mieux reconnus. Son esprit d’initiative, ses propositions et ses idées nouvelles doivent être encouragées et suscitées.
GMH veut promouvoir par une meilleure coordination la transversalité entre les échevinats
A titre d’exemple, GMH est en faveur du développement de plus de collaborations entre enseignement, service de la culture et politique des générations.

  • Une plus grande transparence dans la gestion.

GMH établira et rendra public un plan à six ans qui reprendra les objectifs principaux de la mandature : travaux à réaliser, services à maintenir et/ou à développer au bénéfice de la population, améliorations à apporter ainsi que les moyens nécessaires pour les atteindre ces objectifs et le calendrier de leurs réalisations.
Ce sera l’instrument d’une meilleure collaboration entre les services communaux et d’une plus grande cohésion au sein de l’administration communale et de la majorité.
La transparence sera de mise dans l’exercice de toutes les fonctions. Aucun avantage personnel, autre que ceux officiellement accordés, ne peut être obtenu par un mandataire public qui assume des responsabilités au sein de la commune.
Les décisions doivent être prises en fonction de l’intérêt général et du bien commun.
Les nominations au sein de l’administration communale doivent se faire uniquement sur base de l’adéquation entre les compétences du candidat et les exigences de la fonction à pourvoir.

Ci-dessous, vous retrouverez 16 domaines largement concernés par la gestion communale. 

1-Le logement : La politique de logement doit préparer la Commune à l’avenir
2-La mobilité : La mobilité dans la ville participe au confort et à la sécurité de tous
3-La culture, la solidarité et la vie associative : Notre commune est un lieu de rencontre des deux grandes communautés du pays. Elle est intégrée dans l’Union Européenne et riche de nombreuses cultures
4-Les Travaux Publics, la propreté et les espaces verts : GMH veut une gestion plus à long terme des espaces verts communaux et de tout le patrimoine de notre commune
5-La police et l’ordre public : L’ordre public est nécessaire pour que nous puissions vivre tous ensemble d’une manière harmonieuse et la police a pour mission de le faire respecter
6-L’enseignement : Les apprentissages donnent à ceux qui en bénéficient la possibilité de s’épanouir et de s’intégrer dans notre société de plus en plus complexe et aux changements de plus en plus rapides
7-L’aide sociale et l’emploi : Autant GMH veut être porteur d’une solidarité concrète et efficace, autant nous souhaitons que les personnes bénéficiant de l’aide publique soient des acteurs à part entière dans leur réinsertion sociale et du travail
8-Les Sports : Nous voulons développer une véritable politique d’intégration sociale par le sport
9-L’urbanisme : GMH prendra toutes les mesures utiles pour favoriser l’extension de l’habitat et la croissance de la population de la commune, en s’assurant de ne pas altérer l’aspect, ni défigurer ce qui fait son caractère
10-Les jeunes : Ils sont l’avenir de notre société
11-La santé : Pour relever les défis de la prochaine décennie en matière de santé GMH prévoit qu’un des échevinats ait une véritable compétence en cette matière
12-La famille et les générations : La création d’une « Commission de la famille et des générations » pourra mieux développer tout ce qui contribue à resserrer les liens au sein des familles et entre les générations
13-L’environnement : Le respect de l’environnement et la lutte contre les gaspillages sont une priorité pour GMH.
14-L’information du citoyen et la concertation : « Un homme bien informé est un citoyen, un homme mal informé devient un sujet ».
15-La vie économique : Le développement d’un tourisme de qualité sera aussi associé à l’action de la vie économique
16-Les finances communales : L’argent du contribuable mérite donc d’être géré avec rigueur et parcimonie.

En conclusion

Maintenir la qualité de vie et de l’environnement de la commune de Watermael-Boitsfort est l’enjeu des prochaines législatures et nécessite le redressement rapide de sa situation financière.
GMH croit que la transparence dans la gestion, la participation de tous aux projets de la commune et la créativité d’une administration responsabilisée et volontariste sont non seulement possibles mais renforceront à terme la convivialité qui fait de Watermael-Boitsfort une commune d’exception.

Publicités