Skip to content

Un constat inquiétant

A Watermael-Boitsfort, des évolutions inquiétantes se précisent…

Le sentiment d’insécurité augmente, et la situation autrefois privilégiée de Watermael-Boitsfort par rapport aux autres communes de la Région Bruxelloise disparaît progressivement.
Watermael-Boitsfort est la seule commune de la Région Bruxelloise dont la population est en lente diminution. La moyenne d’âge y devient de plus en plus élevée, en partie parce que les logements moyens sont trop chers pour les jeunes familles.
Les revenus de bon nombre de concitoyens diminuent.
Le lien social s’est considérablement affaibli.
Près de 10% de la population ne paie pas d’additionnels à l’IPP parce qu’elle est imposée à l’étranger. Les recettes de la commune se voient ainsi réduites, alors que 20% de l’habitat de Watermael-Boitsfort est composé de logements sociaux : ce sont les cités jardin Le Logis et Floréal ainsi que Ville et Forêt.
La dotation régionale reçue par notre commune a atteint un niveau beaucoup trop bas en comparaison de celle des autres communes de la Région bruxelloise.
… et le présent financier est précaire.
Les dernières années ont été marquées par une cure d’austérité menée par l’actuelle majorité mais qui a été insuffisante pour ramener les finances de la commune à l’équilibre.
En effet, si les comptes ont à nouveau été en boni les dernières années, c’est grâce à la mise sous tutelle de Watermael-Boitsfort par la Région, qui injecte de gros montants dans les finances communales (environ 1 173 000€/an) en plus de la dotation habituelle.
Cette aide ne sera pas éternelle. Des augmentations d’impôts ont eu lieu en 2010, et d’autres sont déjà programmées dès le lendemain des élections.
L’actuelle majorité a dilapidé une bonne partie du patrimoine communal : les réserves acquises pendant les bonnes années ont fondu comme neige au soleil et en plus, la Commune a perdu tout le capital investi (soit 700.000€) dans des actions du Holding Communal (Affaire DEXIA).
Watermael-Boitsfort a, en réalité les équipements collectifs d’une commune de 50 000 habitants alors que sa population est d’environ 24 000 habitants. La Commune doit donc aussi faire face à des dépenses proportionnellement plus importantes qu’ailleurs.
Les équipements collectifs sont abondants et coûteux à entretenir : le Parc sportif, la Piscine du Calypso, le centre Culturel de La Vénerie, les Bibliothèques, les Ecoles, ainsi que le Domaine de Nettinne situé, de fait, à plus de 100 km de Watermael-Boitsfort.
Les besoins financiers en équipements et en services collectifs, tels que l’aide sociale, le maintien de l’ordre, la propreté publique… sont en augmentation.
L’actuelle majorité a aussi fait preuve d’importants laisser-aller : à titre d’exemple, le centre de Nettinne, centre de classes vertes et de vacances qui par son organisation et sa gestion mal contrôlée, pèse très lourdement sur les finances communales (environ 500.000€/an).
D’autres ASBL communales et para communales sont également concernées par le manque de transparence dans la gestion.

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :